Puisque le Tricolore sera exclu des séries éliminatoires, il est juste de penser que les matchs restants à la saison régulière serviront à évaluer les jeunes, mais dans un billet rédigé sur le site de Radio-Canada, Enrico Ciccone croit que cette façon de faire n'aide pas du tout les espoirs. 

Pour défendre son argument, Ciccone compare la situation actuelle du CH à celle du Lightning en 1993-1994 alors qu'il portait les couleurs de la formation de la Floride. Dans cette formation, le Lightning pouvait compter sur des bons enseignants comme Roman Hamrlik, Shawn Chambers et Marc Bergevin, ce qui aide beaucoup la cause des jeunes défenseurs.

En revanche, il ne croit pas que les jeunes Reilly, Valiev et Juulsen puissent comptent sur des bons enseignants puisque les Jordie Benn, Jeff Petry et Karl Alzner sont des joueurs très inconstants donc ils ne sont pas de bons exemples à suivre. 

Pour cette raison, il se demande si les jeunes joueurs s'améliorent réellement ou s'ils s'enlisent eux aussi dans le désespoir et dans le manque de confiance. 

Pour lire son billet en entier, vous pouvez cliquer ici. 

Source: Radio-Canada
Crédit photo: La Presse Canadienne