Il est bien connu que Marc Bergevin a tout fait pour tenter d'améliorer son offensive juste avant la date limite des transactions et un nom qui circulait beaucoup est celui de Martin Hanzal qui évoluait pour les Coyotes de l'Arizona. 

Les négociations étaient assez intenses étant donné que Elliotte Friedman avait affirmé que Marc Bergevin a refusé une offre qui impliquait Michael McCarron, un choix de première ronde et un autre choix au repêchage pour Hanzal.

Bergevin a toutefois très bien fait de refuser cette proposition étant donné que Hanzal a finalement été échangé au Minnesota contre un choix de première ronde en 2017, un choix de deuxième ronde en 2018, un choix conditionnel en 2019 et l'espoir Grayson Downing. 

Le propriétaire du Wild Craig Leopold a fait une sortie assez surprenante cette semaine alors qu'il a critiqué son DG ainsi que Hanzal sur la place publique en affirmant qu'il souhaitait sincèrement revenir en arrière pour annuler cette transaction. 

Il est assez rare de voir un propriétaire critiquer une décision publiquement, imaginez bien si Geoff Molson sortait devant les médias demain matin pour mentionner qu'il aimerait retourner Shea Weber à Nashville. 

Parions que le DG Chuck Fletcher réfléchira une seconde fois l'année prochaine avant de sacrifier 4 espoirs en retour d'un vétéran controversé.

Source: nbcsports.com