Toggle Nav

Claude Julien a fait sauter la banque avec son contrat pour venir à Montréal.

Même si le CH a annoncé mardi la nomination de Claude Julien comme nouvel entraîneur de l'équipe, les détails de la nouvelle entente ont tardé à être dévoilés. Lors d point de presse, Julien a confirmé lui-même qu'il avait un contrat de cinq ans en poche avec le CH, mais la somme totale de l'entente n'a pas été dévoilée.

Le montant a finalement été connu un peu plus tard dans la journée alors que nous avons appris que Julien allait empocher un total de cinq millions par saison, ce qui fait donc un contrat de 5 ans où il empochera 25 millions.

Avec ce salaire, Julien devient le troisième entraîneur de la LNH le mieux payé du circuit Bettman. Seuls Mike Babcock des Maples Leafs (6.25 millions) et Joe Quenneville des Blackhawks (5.8 millions) empochent un meilleur salaire annuel que le nouveau pilote des Canadiens.

Avec une telle offre, nous pouvons mieux comprendre les raisons pour lesquelles Julien n'a pas tardé à revenir derrière le banc d'une équipe de la LNH plutôt que d'attendre à la saison morte afin d'avoir plus d'offres. Il a l'occasion de revenir près de chez lui, d'empocher un bon salaire et la durée du contrat procure beaucoup de sécurité.

Fait intéressant : seuls 6 joueurs des Canadiens empochent un meilleur salaire que l'entraîneur. Il s'agit de Shea Weber, Carey Price, Alexander Radulov, Tomas Plekanec, Andrei Markov et Jeff Petry.

Source: Twitter Piere LeBrun
Crédit photo: Getty Images

Commentez cet article